L’ADN du projet Destination Côte Atlantique

 

Contexte : La côte atlantique doit faire face depuis plusieurs années à une concurrence de plus en plus forte d’autres destinations littorales internationales. En 2016, et pour répondre à cette problématique, les Régions Pays de la Loire et Nouvelle-Aquitaine, les 6 départements du littoral et les 3 fédérations professionnelles (Vendée, Charente-Maritime et Gironde) de l’hôtellerie de plein-air ont pris l’initiative de fédérer leurs actions pour partir à la reconquête de la clientèle allemande.

 

En 2018, le collectif a obtenu de l’Etat le statut de « contrat de destination ». Ce  contrat de destination constitue une réponse concrète à la nécessité d’agir ensemble pour atteindre un même objectif de développement, autour d’une stratégie partagée et coordonnée, d’une marque à notoriété internationale et d’un plan d’action mutualisé réunissant les acteurs clés de la destination, d’autant plus mobilisés en cette période. 

Ce dispositif propose un plan d’actions autour de : 

4 axes stratégiques

Marketing / Innovation

  • Accroître la visibilité et la notoriété de la destination auprès des marchés ciblés.
  • Développer la mise en marché de l’offre touristique du périmètre auprès des distributeurs ciblés.

Ingénierie / Investissement

  • Accélérer la structuration de l’offre et le professionalisme des acteurs.
  • Amplifier la consommation touristique et la montée en gamme des prestations et des services.

Accueil / Professionnalisation

  • Déployer la culture d’accueil des clientèles, en particulier européennes, sur tous les maillons de la chaîne du tourisme.
  • Travailler la qualité des prestations et services.
  • Adapter les métiers aux nouvelles attentes clients.

Observatoire / Évaluation

  • Se doter d’un véritable outil d’intelligence économique sur le périmètre.
  • Disposer d’un outil de pilotage du Contrat de
    Destination.

3 marchés de proximité visés

L'Allemagne

Les Pays-Bas

La Belgique flamande

Un dispositif complet qui modernise l’image de la destination auprès de nos cibles familles et DINKS (Seniors actifs et jeunes couples sans enfants) !

Depuis 2019, et grâce à son statut de « contrat de destination », le collectif développe également sa notoriété et la visibilité de la destination aux Pays-Bas et en Belgique flamande. En 2020, les partenaires, engagés dans cette démarche collective, ont mené, malgré le contexte, des actions de communication (social media, marketing, actions print)  auprès du grand public et des professionnels (tour opérateurs, médias). Objectif : garder le lien pour accueillir à nouveau les clientèles belges, flamandes, et allemandes dès que ce sera possible !